L’affaire Duchamp-Pinoncelli : retour à la fonction originelle de Fountain ?

10400445_1201578756997_2473428_nre

Comme je vous l’expliquais dans mon précédent post « What is art ? »,  Marcel Duchamp est l’un des précurseurs de l’avènement de l’art contemporain, notamment avec la création de ses ready-made.

Marcel Duchamp définissait lui même le ready-made comme un objet manufacturé promu au rang d’objet d’art par le seul choix de l’artiste. Le plus célèbre d’entre eux, Fountain, est un urinoir renversé. On peut retrouver l’une de ses répliques au Centre Georges Pompidou à Paris.

Fountain aura suscité de nombreux rebondissements et remises en cause ! Dès sa création, en 1917, Fountain est tout d’abord refusée à la première exposition de la société des artistes indépendants de New-York, car le ready-made n’est pas considéré comme une oeuvre d’art.

Ce n’est qu’en 1945, qu’il accédera au rang d’oeuvre d’art. Il sera considéré comme étant une nouvelle manière de faire de l’art et la notice technique accompagnant l’oeuvre lui permettra d’être valorisée au sein des musées.

Au sens du droit d’auteur, qui exige que l’oeuvre soit originale, empreinte de la personnalité de l’auteur, peut-on considérer que Fountain, qui est un objet manufacturé détourné de sa fonction originelle, est une oeuvre d’art ?

C’est la question qui a été soumise au juge français à plusieurs reprises en raison des frasques du performeur Pierre Pinoncely allias Pinoncelli, mais à laquelle aucune réponse n’aura été apportée. Le 25 août 1993, Fountain était exposée au Carré d’art à Nimes dans le cadre l’exposition L’Objet dans l’art au XXème siècle. Or Pinoncelli a uriné dans l’oeuvre présentée avant de lui administrer des coups de marteau.

Il revendique son geste comme celui d’un performeur qui aurait achevé l’oeuvre de Duchamp et répondu à « la provocation inhérente à la présentation de ce genre d’objet trivial dans un musée« . Il aurait ainsi permis à Fountain de retrouver sa fonction utilitaire et son statut d’objet industriel.

Pinoncelli est toutefois poursuivi devant le Tribunal correctionnel de Nîmes qui le condamne à un mois de prison avec sursis, et devant le Tribunal de Grande Instance de Tarascon, qui le condamne en 1998 au remboursement des frais de restauration de l’oeuvre et au paiement de dommages et intérêts à l’Etat pour la perte de valeur de l’oeuvre.

Si le TGI de Tarascon a condamné Pinoncelli, les juges ont tout de même reconnu son action d’happening en admettant qu’uriner dans un urinoir rend à cet objet son usage premier. Ce sont uniquement les coups de marteau proférés par le performeur qui ont entraîné sa condamnation. La question de la qualité d’oeuvre d’art concernant le ready-made n’a pas trouvé de réponse mais les juges ont toutefois laissé transparaître leur opinion, démontrant ainsi leur confusion face à l’art contemporain.

Pinoncelli réitéra son happening en 2006, au Centre Pompidou cette fois-ci, lors de l’exposition Dada. Il brise à coups de marteau Fountain et y appose la signature Dada. La Cour d’appel de Paris condamnera finalement Pinoncelli à trois mois de prison avec sursis et deux ans de mise à l’épreuve ainsi qu’au paiement des frais de restauration de l’oeuvre.

Cette affaire suscite des interrogations quant la définition de l’auteur d’une oeuvre. En effet, Marcel Duchamp avait déclaré lui-même « un ready-made est une oeuvre d’art sans artiste qui la créée« . Dès lors s’il n’y a pas d’artiste, peut-on considérer qu’il y a un auteur ? Car sans auteur, point d’originalité de l’oeuvre, puisqu’elle nécessite de laisser transparaître son empreinte personnelle pour accéder à la protection du droit d’auteur. L’affaire n’ayant pas été traitée sur le plan du droit d’auteur, la question reste en suspend, mais il apparaît nécessaire que le droit inclut les ready-made dans son champ de protection, sauf à consacrer les juges en juges de l’art.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s